Article Ouest France – Atelier nutrition Article Ouest France - Atelier nutrition Journée d’échanges du 19 Mars 2019 Journée d'échanges du 19 Mars 2019 INFOS :

L’accompagnement éducatif et budgétaire

Faire face aux difficultés de la vie quotidienne

MSAIO accompagne les personnes et les familles en difficulté dans le département de l’Orne (61).

Conformément aux lois du 5 mars 2007 portant sur la protection juridique des majeurs et la protection de l’enfance, nos équipes exercent des mesures judiciaires :
› Mesure Judiciaire d’Aide à la Gestion du Budget Familial, prononcée par le juge des enfants (notice d’information)
› Mesure d’Accompagnement Judiciaire, prononcée par le juge des contentieux de la protection (notice d’information)

Notre association exerce également des mesures administratives, conformément à la convention établie avec le Conseil départemental de l’Orne :
› Mesure d’Accompagnement en Économie Sociale et Familiale (notice d’information)
› Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé (notice d’information)
Ces mesures administratives font l’objet d’un contrat entre la personne et le Conseil départemental de l’Orne.

Notre intervention

  • évaluer la situation sociale globale
  • veiller à l’utilisation des prestations sociales
  • veiller à garantir l’accès aux droits
  • aider à garantir des conditions de vie décentes

Notre objectif

Permettre à chaque personne de développer son autonomie via un accompagnement personnalisé d’aide à la gestion administrative et budgétaire.
Notre intervention tient compte des potentialités et du rythme de la personne ou de la famille accompagnée.

Les professionnels référents

Les référents en charge de votre accompagnement sont tous titulaires d’un diplôme d’État de travailleur social et d’une formation complémentaire spécifique aux mesures exercées : le Certificat national de compétences mentions Délégué aux prestations  familiales et Mesure d’accompagnement judiciaire.

Nos professionnels garantissent à chaque personne accueillie le respect de ses droits et de ses libertés, conformément à l’article L-311-4 du code de l’action sociale et des familles.

Charte des Droits et libertés de la personnes accueillie